Côtes-d’Armor

Nom de la structure à contacter pour toute information relative à la pêche à pied de loisir dans les Côtes d’Armor :

Association VivArmor Nature
10 Boulevard Sévigné
22000 Saint-Brieuc
02 96 33 10 57
www.vivarmor.fr

Personne référente :
Franck Delisle : 06 27 47 49 81 ou franck.delisle@vivarmor.fr

Description du territoire :

Périmètre :

Département des Côtes d’Armor

Principaux habitats :

Le littoral des Côtes d’Armor présente une succession d’estrans sableux et rocheux et une large gamme d’habitats littoraux fréquentés par les pêcheurs à pied. Parmi eux, deux font l’objet de suivis écologiques menés par les équipes de VivArmor Nature :

  • les champs de blocs

Quatre champs de blocs sont suivis pour mesurer l’effet du retournement des pierres par les pêcheurs à pied : l’îlot du Verdelet et Piégu à Pléneuf-Val-André, la pointe de Bilfot à Plouézec et l’île Plate sur l’archipel des Sept Îles.

  • les herbiers de zostères

Un herbier de zostère marine est suivi pour mesurer l’effet de la pêche à pied sur la pointe de Bilfot à Plouézec.

Habitats concernés par la pêche à pied de loisir

Principales espèces pêchées à pied :

Une vingtaine d’espèces sont régulièrement pêchées à pied dans les Côtes d’Armor :

  • Araignée de mer
  • Crabe vert
  • Crevette grise
  • Crevette rose
  • Etrille
  • Homard
  • Tourteau
  • Amande de mer
  • Coque
  • Couteaux
  • Palourde européenne
  • Palourde japonaise
  • Palourde rose
  • Praire
  • Coquille Saint-Jacques
  • Huître creuse
  • Huître plate
  • Moule
  • Bigorneau
  • Ormeau

Espèces concernées par la pêche à pied de loisir

Les enjeux de la pêche à pied sur le territoire :

Préserver la ressource :

Afin de préserver la ressource, il est important de respecter les règles en vigueur : tailles minimales règlementaires, quotas, périodes de pêche, engins de pêche autorisés.

Préserver les habitats littoraux :

Un pêcheur à pied responsable opte pour des bonnes pratiques : remise en place des pierres retournées, rebouchage des trous générés par la pêche, interdiction de pêcher dans les herbiers de zostères.

Respecter les professionnels :

Il est interdit de ramasser les espèces en élevage à moins de 15 mètres des parcs conchylicoles.
La pêche à pied professionnelle est encadrée par la loi. Il est interdit de revendre le produit de sa pêche récréative.

Santé :

Certaines zones sont insalubres, rendant les coquillages impropres à la consommation. Renseignez-vous sur les zones interdites et à éviter : www.pecheapied-responsable.fr
Conservez votre pêche vivante et au frais, et consommez la rapidement.

Sécurité :

Prenez connaissance de l’heure de basse mer et munissez-vous d’une montre. Attention à la marée montante !
Protégez-vous, adaptez votre équipement à la météo. Evitez d’aller pêcher par temps de brume ou d’orage.
Ne partez pas seul sur un lieu inconnu et prévenez quelqu’un de l’heure de votre retour.
Le numéro des secours est le 196.

Lien :
Pour devenir un pêcheur à pied responsable dans les Côtes d’Armor :
www.vivarmor.fr/nos-actions/agir-pour-la-biodiversite/la-peche-a-pied.html

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact