Golfe du Morbihan

STRUCTURE A CONTACTER

Parc naturel régional du Golfe du Morbihan
8 Boulevard des îles – CS 50213
56 000 Vannes
leslie.veron@golfe-morbihan.bzh ou ronan.pasco@golfe-morihan.bzh
02 97 62 03 03

DESCRIPTION DU TERRITOIRE

Périmètre

Le site d’étude du projet Life PAPL s’étend sur le territoire du Parc Naturel Régional (PNR) du golfe du Morbihan. Il comprend le golfe du Morbihan et la façade Atlantique de Ambon à Saint-Philibert, en passant par la Presqu’île de Rhuys.

Carte du territoire du golfe du Morbihan (56), PNRGM, 2015

Carte du territoire du golfe du Morbihan (56), PNRGM, 2015

Principaux habitats

  • Les estrans rocheux

Les estrans rocheux sont répartis le long du littoral du PNR, dans le golfe du Morbihan autours des îles et à l’extérieur du golfe sur la façade Atlantique. On peut également y retrouver des zones de champ de blocs.

Champs de blocs de Locmariaquer, Morbihan (56), Jonathan POTHIER, PNRGM, 2016

Champs de blocs de Locmariaquer, Morbihan (56), Jonathan POTHIER, PNRGM, 2016

  • Les estrans sablo-vaseux

Les estrans sableux sont situés essentiellement dans le golfe. Les pêcheurs à pied y pêchent des coquillages fouisseurs.
Sur les vasières peuvent se développer des herbiers de zostères, qui sont des champs de phanérogames marines. Le golfe du Morbihan est la deuxième zone d’importance d’herbiers de zostères en France.

Herbier de zostère Zostera Marina, Morbihan (56), Leslie VERON, PNRGM, 2016

Herbier de zostère Zostera Marina, Morbihan (56), Leslie VERON, PNRGM, 2016

Principales espèces pêchées

  • Les coquillages fouisseurs

La pêche aux coquillages fouisseurs se pratique de plusieurs manières : les palourdes, les coques et les praires peuvent se pêcher « au trou », soit avec un doigt, un couteau incurvé ou une cuillère. Les couteaux se pêchent avec une pincée de sel qui les fait sortir de leur trou.

  • Les coquillages non-fouisseurs

Pour les huîtres et les moules, la cueillette sur les platiers rocheux peut se faire à la main, avec un couteau ou un tournevis. Les huîtres peuvent aussi être ramassées au sol : on parle d’huîtres roulantes.
Les bigorneaux peuvent facilement être récoltés à la main.

  • Les crabes

Les crabes se pêchent essentiellement sous les blocs à la main. Cela nécessite que le coefficient de marée soit assez important pour découvrir l’espace de pêche.

  • Les crevettes

Les crevettes grises et les bouquets sont pêchés en pleine eau au haveneau. Pour les bouquets, la pêche est possible également avec une épuisette dans les flaques d’eau des zones rocheuses.

LES ENJEUX DE LA PECHE A PIED SUR LE TERRITOIRE

Enjeux écologiques

La pêche à pied représente un poids important, d’un point de vue quantitatif mais aussi social car elle constitue une activité patrimoniale emblématique sur ce territoire. L’été, on peut compter plus de 10 000 pêcheurs à pied pendant une journée de grande marée.

En parallèle de la protection PNR, le territoire est protégé par quatre sites Natura 2000 et la Réserve Naturelle Nationale des marais de Séné. La mise en place de ces outils de protection est liée à la présence d’habitats naturels riches mais fragilisés par les nombreuses activités humaines.

Estrans sableux de Locmariaquer, Morbihan (56), Jonathan POTHIER, PNRGM, 2014

Estrans sableux de Locmariaquer, Morbihan (56), Jonathan POTHIER, PNRGM, 2014

Les risques

Comme toute activité qui se passe en extérieur, la pêche à pied présente des risques. Avant de partir à la pêche, n’oubliez pas de consulter les horaires de marées. Dans la mesure du possible il est préférable de prévenir et de partir accompagné. En cas de problème, appeler le Cross au 196 (d’un portable).
Ne pas pêcher lors d’interdictions sanitaires, au risque de tomber malade. Faire dégorger les coquillages fouisseurs au minimum 4 heures dans de l’eau salée (30 g de sel pour 1 litre d’eau) et les conserver au frais.

LES PRINCIPAUX ELEMENTS DE REGLEMENTATION

Réglementation régionale

L’arrêté préfectoral AP 2013-7456 publié en 2013 réglemente l’exercice de la pêche maritime de loisir pratiquée à pied en Bretagne pour les coquillages, échinodermes et vers marins. Il précise les quotas, les outils autorisés, ainsi que les périodes de pêche. Ce texte a évolué en 2014 autorisant la pêche aux huîtres et aux moules toute l’année.

Réglementation locale

L’arrêté préfectoral n° 63/99 été publié en 1999 réglementant la pêche à la palourde sur le gisement classé du golfe du Morbihan et qui précise les zones interdites à la pêche à pied de loisir, ainsi que les périodes à respecter par les pêcheurs.

LIENS UTILES

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact