Réglementation détaillée de la pêche à pied en sud Vendée

Préalable :

La réglementation présentée dans cette page concerne exclusivement la pêche maritime à pied de loisir.

C’est-à-dire une pêche :

  • Pratiquée à pied sans avoir recours au moment de la pêche à une embarcation, un engin flottant, un véhicule terrestre à moteur ou un dispositif permettant de rester immergé (tuba, bouteilles)
  • Dont le produit est destiné à être consommé ou utilisé (pour les appâts par exemple) par le pêcheur ou sa famille
  • Pratiquée sur le domaine public maritime ainsi que sur la partie des fleuves, rivières ou canaux où les eaux sont salées

La réglementation présentée ici ne s’applique donc pas à la pêche embarquée, pêche du bord à la canne, pêche sous-marine, etc. Il s’agit d’une synthèse dont les informations sont parcellaires et concernent uniquement la partie vendéenne du territoire du PNM estuaire de la Gironde et mer des Pertuis.

De plus, cette page ne prend en compte que la réglementation « permanente » et certaines réglementations temporaires peuvent avoir cours dans la zone et ne sont pas reprises ici.

 Elle n’engage pas la responsabilité des membres du projet et ne remplace pas les informations réglementaires disponibles auprès des services de l’état ou des mairies.

Quand puis-je aller à la pêche à pied en sud Vendée ?

La pêche à pied de loisir des coquillages est autorisée toute l’année de jour (entre les heures légales de lever et de coucher du soleil).

La pêche à pied de loisir est autorisée toute l’année pour les autres espèces (cf. ci-dessous pour les zones autorisées ou interdites à l’activité).

Attention, dans la partie nord de la Vendée, la zone du Grill vers Beauvoir-sur-Mer n’est ouverte à la pêche que du 1er avril au 30 septembre. Renseignez-vous localement si vous pêchez en baie de Bourgneuf.

Où puis-je aller pêcher en sud Vendée ?

Pour les coquillages :

La pêche à pied des coquillages est interdite à moins de 25 m des concessions de cultures marines (parcs à huitres, bouchots, écluses à poissons, etc.).

La pêche à pied des coquillages est interdite en Vendée dans l’ensemble des ports, étiers, cours d’eaux et chenaux (dans la zone considérée, la pêche est interdite dans les chenaux de Talmont, des Hautes mers, de l’île Bernard, de la Raque, Vieux et de Luçon, dans les ports de Bourgeany, Jard, et dans les rivières du Lay et de la Sèvre Niortaise).

Quelles règles de pêches : tailles minimales, quotas ou outils pour la Vendée ?

Ne sont reprises ici que les tailles légales de captures (pour la consommation ou les appâts) des espèces couramment pêchées à pied sur le littoral de la Vendée. L’ensemble de la réglementation est disponible ici. Rappelons de plus que certaines espèces pêchées sur le littoral de la Vendée (comme les vers, les bigorneaux ou les crabes verts) n’ont pas de taille minimale de capture, mais qu’il est néfaste de ramasser ces animaux trop jeunes.

Pour être récoltés sur le littoral du sud Vendée, les animaux doivent avoir au moins atteint la taille suivante:

Palourdes (Ruditapes spp.) : 4 cm

Coque (Cerastoderma edule) : 3 cm

Moule (Mytilus edulis) : 4 cm

Huitre creuse (Crassostrea gigas) : 5 cm

Huitre plate (Ostrea edulis) : 6 cm

Telline, Donace (Donax spp.) : 2,5 cm

Praire (Venus verrucosa) : 4,3 cm

Couteau (Ensis sp., Pharus legumen, Solen sp) : 10 cm

Pétoncle (Chlamys spp.) : 4cm

Oursin (Paracentrotus lividus) : 4 cm (piquants exclus)

 

Etrille (Necora puber) : 6,5 cm

Araignée de mer (Maja brachydactyla) : 12 cm

Tourteau (Cancer pagurus) : 13 cm

Bouquet (Palaemon serratus) : 5 cm

Crevettes grises, autres crevettes : 3 cm

 

Sole (Solea spp.) : 24 cm (marquage caudal nécessaire)

Congre (Conger conger) : 60 cm

Pour pratiquer la pêche à pied sur le littoral de Vendée, je peux utiliser les outils suivants :

Pour les coquillages :

– grapette à main avec un manche de 80 cm maximum ;

– couteau pêche-palourdes avec un manche de 30 cm maximum

Pour les autres espèces :

Tout engin non interdit par la réglementation nationale (épuisette, haveneau ou balance pour les crevettes ou les crabes, foëne pour les poissons, etc.).

Il est cependant interdit de porter atteinte au domaine public maritime, notamment procéder à des dépôts, à des extractions, ou se livrer à des dégradations.

Sur le littoral de la Vendée, les limites de récoltes par espèces sont fixées à :

Un maximum de :

Nom de l’espèce Quantité maximale autorisée
Moule 5 kg
Coque 3 kg
Palourde 3 kg
Bigorneau 3 kg
Huître creuse 3 douzaines
Telline 2 kg
Pétoncle 2 kg

L’ensemble des récoltes faites doivent, de plus, toujours être limitées à la consommation familiale du pêcheur (les volumes doivent être « raisonnables »).

Sur le littoral de la Vendée, certaines dispositions particulières et bons gestes sont prévus par la réglementation :

Il est interdit de porter atteinte à la salubrité des gisements

Le tri des coquillages doit se faire lors de sa pêche et les individus trop petits immédiatement rejetés

L’utilisation d’un véhicule terrestre pour se rendre sur le gisement est prohibé

Chaque pêcheur a l’obligation de ramasser certaines espèces (étoiles de mers, bigorneaux perceurs, crépidules, algues sargasses) en vue de leur destruction (ils doivent normalement être ramenés dans des zones prévues à cet effet).

Liens utiles :

La réglementation sur le site de la DDTM 85 : http://www.vendee.gouv.fr/la-peche-maritime-de-loisir-r198.html

La qualité des eaux :

Suivi hebdomadaire de la qualité phycotoxiques des eaux côtières : https://envlit-alerte.ifremer.fr/accueil

Classement sanitaire des zones de productions conchylicoles : http://www.atlas-sanitaire-coquillages.fr/

Textes de référence :

Articles D911-1 et suivants du livre IX du code rural et de la pêche maritime ;

Articles L2132-2 et suivants du code général de la propriété des personnes publiques ;

Articles R5333-1 et suivants (dont R5333-24) du code des transports ;

Décret du 4 Juillet 1853 portant règlement sur la pêche maritime côtière dans le 4eme arrondissement maritime (arrondissement de Rochefort) ;

Règlement (CE) n° 850/98 du Conseil du 30 mars 1998 modifié visant à la conservation des ressources de pêche par le biais de mesures techniques de protection des juvéniles d’organismes marins ;

Arrêté ministériel du 29 janvier 2013 modifiant l’arrêté du 26 octobre 2012 déterminant la taille minimale ou le poids minimal de capture des poissons et autres organismes marins (pour une espèce donnée ou pour une zone géographique donnée) effectuée dans le cadre de la pêche maritime de loisir ;

Arrêté n°56/2000 du 28 juillet 2000 portant interdiction de pêche et de ramassage de tous coquillages dans certaines zones du département de la Vendée ;

Arrêté n°69/2011 du 29 novembre 2011 réglementant la pêche des coquillages sur le littoral du département de la Vendée

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact